AVOCATE AU BARREAU DE VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE

“La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.”

(art.6 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen)

Les avocats sont des auxiliaires de justice.
Ils prêtent serment en ces termes : “Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité”.

(Loi n° 90-1259 du 31 décembre 1990)

De la robe au tribunal, des écrits à la parole en passant par les actes, tout a un sens. C’est un langage judiciaire, administratif, ordinal qui rythme les procédures et la justice.

L’avocat a ainsi vocation à porter la voix des justiciables devant les juridictions compétentes : il fait le lien entre les juges et autres autorités et les justiciables du pays où il est admis à exercer.

Le lien de confiance établi entre l’avocat et son client est le ciment d’une bonne relation de travail.  Un grand nombre de règles viennent renforcer ce lien.

*

L’avocat dispose des outils pour une bonne application du droit au service de son client et de la justice, comme pour sa compréhension, dans un cadre juridique complexe tant dans son contenu que dans ses conséquences.

Comme l’a rappelé un auteur rompu aux questions de la justice :

“Les magistrats, les avocats, les avoués, tout ce qui pâture sur le terrain judiciaire, distingue deux éléments dans une cause : le Droit et l’Équité. L’équité résulte des faits, le droit est l’application des principes aux faits. Un homme peut avoir raison en équité, tort en justice, sans que le juge soit accusable.” (H. de Balzac, in L’Interdiction)

*

Marie BLANCHON-THIVOLLE est particulièrement attachée au respect des principes de la profession et à la garantie de l’accès de tous au droit et à une justice équitable.